Comment laver la laine en machine ?

Quoi de plus chaud et doux qu’un pull en laine en hiver ? Parfait pour accompagner les saisons les plus froides, la laine n’en reste pas moins un matériau fragile dont il convient de prendre soin. Ainsi, lorsque l’on s’offre ce type de vêtement, il n’est pas rare de se demander comment laver la laine en machine. 

Dès lors, il convient de connaître les bonnes pratiques pour éviter les erreurs ainsi que les bons gestes pour prendre soin de ses vêtements en laine de manière générale.

lavage laine machine

La laine, c’est quoi ?

Avant de savoir comment laver la laine en machine, il est intéressant de rappeler ce qu’est la laine, car tous les pulls ne sont pas confectionnés dans cette matière, contrairement à ce que l’on pourrait croire. La laine est une matière souple que l’on obtient à partir de poils de mammifères bien spécifiques (le plus souvent les moutons). Une fois ces derniers tondus, leur pelage peut être nettoyé, teint et tissé pour créer des fils de laine qui seront ensuite utilisés notamment en tricot pour créer des pulls, bonnets, écharpes et autres. 

Il n’est pas rare de trouver aussi des vêtements qui contiennent de la laine, mais pas que. Cela permet de créer des textiles plus abordables tout en bénéficiant des propriétés de la laine qui tient tout particulièrement chaud. En effet, un vêtement en laine peut avoir un tarif un peu plus élevé qu’un pull en matière synthétique par exemple. Alors, savoir comment laver la laine en machine a d’autant plus d’importance afin de prendre tout particulièrement soin de ce type de vêtement puisque la laine reste une matière fragile et dont il faut prendre soin. 

lavage laine machine

Laver de la laine en machine : comment faire ?

Pour bien laver de la laine en machine, il faut savoir qu’un vêtement en laine ne doit pas être lavé trop souvent. Contrairement à un tee-shirt en coton par exemple que l’on aura tendance à laver dès lors qu’on l’aura porté, la laine peut attendre un peu plus pour éviter d’user le vêtement prématurément.

Lors du lavage, on prend donc tout d’abord soin de ne pas surcharger le tambour de la machine. La laine a tendance à gonfler lorsqu’elle se gorge d’eau et doit donc avoir suffisamment d’espace durant le cycle. Si l’on souhaite tout de même laver une quantité importante de linge en une seule fois, on peut très bien se rendre en laverie automatique pour profiter de la belle capacité des équipements sur place.

En ce qui concerne les produits, il existe des lessives pensées pour laver la laine en machine. Ces lessives “spécial laine” sont tout particulièrement adaptées aux fibres délicates de ce matériau. On préfèrera donc choisir ce type de produit pour laver ses affaires d’hiver.

Ensuite vient le moment de choisir le cycle de lavage. La plupart des lave-linges disposent justement d’un cycle spécial laine, il n’y a donc pas à hésiter, c’est celui-là qu’il faut choisir. Si ce n’était pas le cas, nous recommandons un lavage doux en dessous de 30° et un essorage doux également à 400 ou 500 tours par minute.

lavage laine machine

La délicate étape du séchage

Une fois que le processus pour laver la laine en machine est terminé vient l’étape du séchage. Avec la laine, pas question d’utiliser un sèche-linge, car la chaleur ferait rétrécir le vêtement. On préfère plutôt poser le vêtement à plat sur une serviette par exemple pour lui permettre de sécher à l’air libre (la serviette absorbera l’excès d’eau). On évite en effet d’étendre un pull en laine, car il va avoir tendance à se déformer sous son propre poids.

Une fois le vêtement en laine parfaitement sec, il sera possible de passer à la dernière étape : repasser et ranger !

Repasser et ranger un vêtement en laine

Si laver la laine en machine nécessite quelques précautions, c’est aussi le cas une fois le vêtement sec. Il n’est pas obligatoire de repasser un vêtement en laine, car il est rare que des plis se forment et le risque de brûlure est à prendre en compte. Cependant, il existe des fers à repasser avec un mode de chaleur doux justement pensé pour la laine si l’on souhaite passer un petit coup. 

Ensuite, le vêtement doit être plié pour être rangé. Une nouvelle fois, il n’est pas recommandé de suspendre un vêtement en laine (sur un cintre par exemple), car il aura bien souvent tendance à se déformer sous son poids.

Au fil des lavages, si des bouloches se forment, il existe ce que l’on appelle des tondeuses à bouloches qui permettent d’enlever ses dernières sans pour autant abîmer le vêtement. Un pull pourra alors retrouver une seconde jeunesse avec un geste simple et facile à réaliser !

Voici un autre article qui pourrait vous intéresser : Lavage de plaid : comment s’y prendre ?